Les photos et textes présents sur ce site sont des données personnelles de partage exclusif.

Leur droits appartiennent pleinement au propriétaire du site. Ne pas utiliser ou diffuser sans autorisation préalable. ©2019

Modélisme R/C

____________________________________

Plus qu'une collection, avant tout une passion.

C'est bien connu, les garçons aiment les voitures et la mécanique.

Quand j'étais gosse, la marque NIKKO proposait aux moins fortunés de piloter des véhicules. Petites voitures, bateaux, avions, motos... le tout électrique, à commander directement avec une télécommande. La marque a su évoluer pour proposer à moindre coût, des pièces en partenariat avec des marques. TYCO, grand constructeur de jouets, était également de la partie, avec ses Scorcher, Rebound etc..

Ma première petite voiture radio-commandée fut une NIKKO Thunder Eagle, qui faisait du 15km/h max (whaou). Ce n'était rien, mais la sensation, à 4 ans, de piloter un petit engin était juste incroyable. C'est devenu, des années plus tard, une passion.

"NIKKO Thunder Eagle" - 1987

"TYCO Rebound 4x4" - 1994

Car oui, les plus riches, pouvaient déjà à l'époque, prétendre acheter un véhicule radio-commandé thermique (ou à essence). S'il fallait compter déjà plus de 1000 francs pour obtenir un kit de démarrage, il en était autrement pour les véhicules de compétition.

A l'adolescence, je rencontrais alors un de mes meilleurs amis. Ce dernier, passionné de mécanique, avait dors et déjà la chance d'avoir eu une belle TAMIYA électrique, mais surtout, il possédait à l'époque une KYOSHO Inferno DX 1/8ème équipée d'un puissant moteur RB S7. Si cela ne vous parle peut-être pas, je peux vous dire que c'était un monstre, rien à voir avec les voitures que j'avais pu voir ou piloter par le passé. Je rentrais alors, en le suivant, dans la passion du modélisme.
Réglages moteurs, huiles de différentiels et d'amortisseurs, servos, réglages commandes et apprentissage de la mécanique thermique de base, contrôles du véhicule en l'air lors des sauts... Voilà ce qui m'attendait. Une vraie passion, et un gouffre financier pour ma mère et ma grand-mère, qui me payaient alors des servos, pièces détachées, options, moteurs à 3000 francs pièce etc... J'ai roulé avec un MP6 international équipé de S7 worlds puis de C3 worlds '98 de chez RB concept, moteurs préparés en France par le célèbre Rody Roem, de vrais monstres qui propulsaient les voitures à 40.000 tours / minute, à plus de 130km/h en moins de 3 sec. J'ai voulu à un moment changer de genre, quitter le TT (Tout Terrain) pour faire un peu de piste. Pour ce faire, je me suis payé pour mes 16 ans une Kyosho Pure Ten, une petite voiture de piste thermique 1/10ème de moyenne facture, qui n'arrivait pas à la cheville de mon TT, donc je l'ai laissé de côté. J'ai ensuite voulu essayé le 1/8ème piste en me payant sur un coup de folie une SERPENT Vector équipée d'un Novarossi. Mais les réglages n'avaient rien à voir avec le TT, et mon ami n'étant pas plus que ça intéressé par la piste, seul, je n'en ai finalement jamais fait... Je me suis racheté à l'été de mes 17 ans une Kyosho MP7,5 Kanai édition, un kit à plus de 5000 francs à l'époque en ayant travaillé un été pour ça, avec un nouveau moteur, et tout plein de trucs... C'était fou quand j'y repense.. J'ai encore des photos de cette époque (2000-2003), mais pas assez malheureusement...

 

Avec mes autres collections qui avançaient, je n'avais plus le temps et moins l'envie passé mes 19 ans de continuer à aller tous les Week end faire de la piste. J'ai donc tout revendu ce qui était TT, et arrêté... Des années durant, je n'ai pas touché à tout ça. Mais un jour, mon ami d'enfance m'a repassé le MP6 que je lui avais confié et ma Pure Ten, en faisant du ménage.
Puis tout est resté 5 ans au garage chez les parents, sans bouger.

En Janvier 2017, quelques 15 années après l'arrêt total de toute cette passion, voilà qu'elle me redévore. Sur un coup de tête, je me rachète un kit Kyosho MP9 TKI4 complet, des moteurs, toute une ligne de nouveaux servos, des options et une télécommande.

Je m'y remets, car la passion, n'a finalement jamais quitter mon esprit. Et c'est avec un plaisir tout particulier que je remets les mains dans le cambouis et les réglages divers avec mon pote, qui lui n'a jamais réellement stopper (son MP5 est encore sur pieds, fonctionnel, alors qu'il me faudrait investir plus d'un smic dans mon MP6 pour qu'il refonctionne comme il y a 15 ans).

Nous nous sommes donc inscrit dans un club, à Sucy en Brie (RC94) pour aller profiter d'une piste conçue pour ces bestioles. Le circuit abrite une fois l'an la compétition des Kyosho Masters et diverses autres compétition dans l'année. Nous sommes amateurs, mais peut-être qu'un jour nous participerons. Pour le moment, c'est bidouillage, réglages et test de moteurs.

 

Place aux images, et bientôt, aux vidéos à la GoPro quand j'aurais du temps !!!