Les photos et textes présents sur ce site sont des données personnelles de partage exclusif.

Leur droits appartiennent pleinement au propriétaire du site. Ne pas utiliser ou diffuser sans autorisation préalable. ©2019

Albums Panini et d'images à coller divers

Panini, tout le monde connait. Tous les gamins des années 70-90 en occident ont eu ou connaissent au moins de nom cette marque italienne et ce qu'elle a crée.

Des albums d'images à coller. On vous donnait 5 francs, et vous alliez chez le buraliste ou le marchand de journaux pour acheter un paquet contenant une dizaine d'images au hasard, à coller dans l'album correspondant. 

Evidemment la stratégie (ou la carotte au choix), c'est qu'en plus d'être à l'aveugle, certaines images sont bien plus rares que d'autres, et finir un album en ne faisant qu'acheter des paquets d'images auraient blasé enfants et parents, à avoir des dizaines et des dizaines de doublons. Donc pour remédier à ce problème, Panini ont directement incorporé un bulletin dans les album où les parents pouvaient noter les numéros des images manquantes pour les commander directement, mais évidemment, il était impossible de commander l'intégralité du livre (souvent plus de 200 images).
Non, les bulletins ne pouvaient contenir que 50 numéros d'image, au prix de 0,75 francs l'unité, soit près du double du prix dans les sachets.

Enfin bref... A cause de ces soucis de "quête relou", beaucoup de mes albums sont presque restés vierge avant d'être revendus pour 2 francs max en brocante quand j'avais 8-10 ans.

Mais certains ont survécu, et ceux-ci, je les garde fièrement dans mes étagères, car ils représentent à mon sens, tout une époque.

Tout le monde a joué à différents jeux dans les cours de récré pour gagner des cartes.

La "lancette", le jeu où il fallait retourner les cartes, celui où il fallait lancer les cartes le plus près d'un mur, toujours pour gagner celle de l'autre personne.

 

Dans mon quartier, les échanges standards étaient moins fréquents que ce type de "duel", alors j'ai du gagner bien des parties pour avancer dans mes albums en jouant des doubles.

Les albums, souvent, étaient repris de licences extrêmement porteuses à ce moment, et reprenaient les goûts des enfants. Les séries animées fonctionnant le plus, le football avec les coupes du monde et tous les joueurs des équipes etc.

On pouvait dans les albums trouver des images standard, des images brillantes ou dites "hologrammes", des scènes à créer en plusieurs images... Dans certains albums, on retrouvait un poster, que l'enfant pouvait détacher pour mettre dans sa chambre.

Toute une époque... Enfin, il me semble que ça existe encore, je n'ai pas vérifié, mais je ne suis pas certain avec tous les médias que mangent les enfants d'aujourd'hui, qu'ils en auront les mêmes souvenirs que moi au d'autres des mêmes années.

Cette sensation de finir enfin un album, ou bien d'obtenir une image rare terminant une page ou une grand case, l'ouverture des paquets en cours ou la délicatesse à laquelle il fallait retirer le papier du collant de l'image pour ne pas plier celle-ci avant le collage...

"Tortues Ninja" - PANINI (1990)

"Les Fruittis" - PANINI (1991)

"Les Chevaliers du Zodiaque" - SFC (1989)

L'album des "Fuittis" avait pour caractéristiques que certaines images avait une odeur, correspondant au fruit auquel elle faisait référence.

Croyez-le ou non, mais elles sentent encore un peu... 25 ans plus tard.. sacrément chimique le bordel !!

Evidemment le Dragon Ball Z était un passage obligatoire à l'époque, mais mon dieu ce dessin... 

Parce que oui, comprenez que les images en elle-mêmes viennent des séries (screenshots) mais l'intérieur des livres, peuvent être dessinés par d'autres personnes, et parfois c'est carrément la catastrophe !!!

"Dragon Ball Z 2" - PANINI (1994)

Sans déconner.. ce dessin il est juste interdit... Ok on est pas chez Panini mais ils en ont fait des comme ça aussi.

Au dos de certains albums d'images à coller, des pubs pour jouets. (Ici SFC)

Je me souviens avoir fait un point d'honneur pour terminé l'album des Chevaliers du zodiaque. Ce n'était pas un Album Panini, mais à l'époque, la série était tellement appréciée, avec les jouets incroyables également, que malgré ça, les marchands de journaux avaient presque tous des images à vendre, et j'en ai vraiment eu un paquet pour le terminer.

C'est d'ailleurs dans ceux que j'ai fini, le seul que j'ai fini sans passer par la case triche où on commande les dernières images manquantes...

"Les Crados album n°1" - Avimages (1989)

"Aladdin" - Panini (1992)

Comme 90% des garçons, j'aimais le foot et j'ai eu un album panini de la coupe du monde 94. Je sais (aujourd'hui) que les albums de la marque qui fonctionnaient le mieux étaient ceux liés au football. Je n'ai eu qu'un seul album ceci dit, et je ne l'ai pas fini, 350 images c'est trop.

Comment parler des albums d'images à coller sans évoquer "La Bande des Crados", objet et livre mythique du milieu-fin des années 80. Elvis Tournevis, Céline dégouline, Laetitia Pudébras, Raoul Bouboule, Tony Truand, Aldo Supercrado etc.

Dans cet album, 159 images de jeux de mots avec les prénoms, façon trash, le tout par les visionnaires et sorte d'héritiers du magazine "Métal Hurlant". L'album des Crados est juste un must have pour tout amoureux de ces époques.

 

Avimages le nomma "Album n°1" en 1989, mais il faudra patienter Mai 2017 (!) pour voir redébarquer les Crados en kiosques... 

Gamin j'adorais les images des Crados, mais je n'en ai pas eu des masses, alors je me suis racheté l'album complet il y a une dizaine d'année, pour profiter de tous ces petits monstres et jeux de mots graveleux qui ont marqué leur époque.

En 1992, Aladdin, le dernier Disney, cartonne. Beaucoup de goodies sortent sur le film qui fait tout pour être partout. Les jouets, les films, peluches, livres etc.. Un album Panini est sorti, mais je ne l'ai jamais fini.

"USA '94 World Cup" - Panini (1994)

L'album Cobra n'est pas un Panini que j'ai eu enfant, c'est un ami (Karim, il se reconnaitra :p) qui me l'a donné il y a quelques années, voyant que je collectionnais un peu tout. Lucky Luke en revanche oui c'est le mien, et il est terminé, d'époque, avec les quelques images argentée dites "hologramme" et le poster central. 

J'ai beaucoup lu Lucky Luke quand j'étais gosse (voir mes BD). Du coup quand l'album Panini est sorti, c'est un de ceux que je voulais faire absolument.

En fait avec du recul, je me rends compte qu'il fallait beaucoup de patience pour finir un album. Les seuls albums que j'ai fini étaient fatalement ceux des séries que j'ai le plus aimées. 

"Cobra" - Panini (1982)

"Lucky Luke" - Panini (1990)

J'étais abonné enfant au magazine Tortues Ninja... Imaginez quand même, la série était tellement populaire qu'un magazine existait...

Lorsque le film est sorti, dans le magazine ils ont offert aux gamins un album d'images à coller. 

Bon c'est vintage, et je n'ai pas eu le courage de le finir car le film était pas incroyable, et que j'avais déjà fait le vrai Panini Turtles sur la série. Mais ça a le mérite d'avoir existé.

Cet album n'était pas édité par Panini mais par les éditions de Tournon, en 1991. Il racontait en gros l'histoire du film en images.

Je n'ai eu que très peu d'images pour cet album (genre une vingtaine...) parce qu'elles n'étaient déjà pas autant distribuées que celles de Panini, et surtout que j'était aussi, moins intéressé.

L'insouciance des gosses, les conneries de jeunesse... Je ne sais pas vraiment comment caractériser ce massacre, mais une anecdote s'impose...

J'avais un coffre en bois quand j'étais môme pour ranger mes jouets, et sur le couvercle, je collais souvent des doubles Panini. Mais un jour, je sais pas ce qui m'a pris, j'ai voulu y coller des images que j'avais déjà collé dans mon album Ghostbusters... Alors j'ai tout découpé.

Mon pauvre album Panini SOS fantômes terminé y compris le poster, presque entièrement découpé pour récupérer les images... Je suis aujourd'hui, dégoûté.

Massacre...

"SOS Fantômes" - Panini (1988)

Je ne sais pas si l'on peut à proprement parler de collection ici, puisque je n'ai jamais vraiment chercher d'albums complet ni d'en refaire un récemment. Mais le fait que j'ai tout gardé et que j'ai cherché cet album de Crados pendant quelques temps, et surtout ces souvenirs de recherches et d'échanges quand j'étais gamin, font que tout ça fait partie de ma vie.